Les “Pots d’Anne”, directement du jardin aux bocaux !

J’adore aller rencontrer des gens sur leur lieu de travail, passer un moment avec eux, et la visite aux “Pots d’Anne” m’a en plus permis de me balader dans un jardin ! Ce jardin, c’est celui d’Anne Vernis, maraîchère, qui cultive fruits, légumes et herbes, au sein de la ferme familiale de l’Allier, uniquement pour faire des produits transformés. Des recettes alléchantes qu’elle propose ensuite en petits pots, sur place, dans des AMAP ou sur les marchés.

Exceptionnellement au mois d’août, elle a ouvert ses portes au public, et on s’est promené entre basilics, tomates, herbes, vergers, à la rencontre de goûts, de savoirs, de partages, un moment en famille qu’on a beaucoup apprécié. Elle répond de façon très douce aux nombreuses questions des jardiniers en herbe.

J’ai mangé ici les meilleures tomates cerise…de ma vie ! Pas moyen d’en acheter à Anne, elle ne les cultive vraiment pas pour cela, mais quel souvenir…sucrées, douces, colorées, de vraies friandises, j’ai vraiment compris que la tomate était un…fruit ! Je suis contente de revoir des tomates cultivées dans le sol, c’est devenu rare… 🙁

Nous avons fait d’autres expériences comme goûter de la fleur de coriandre, au goût d’agrumes très proche du goût des feuilles, un peu gras, et vert.

Et une énorme surprise nous attendait avec les feuilles de “mafana”, venues de Madagascar. Anne ne sait pas encore comment les utiliser, car le goût se détériore un peu à la cuisson, mais on lui a donné de sacrées idées ! On met un tout morceau de feuille en bouche, pas téméraires non plus… et au bout de 3 secondes, la surprise ! C’est salé, super astringent, vert, piquant, et presque pétillant même, épicé, vraiment super long en bouche…ça vaut l’expérience ! Un plat en soi, quasiment.

Les fleurs viennent ça et là ponctuer le jardin de leurs couleurs ou de leurs goûts, on a mangé des fleurs de capucine, au goût piquant de radis.

On termine par la visite de l’atelier (le séchoir n’est pas visible ce jour-là, des tomates y sèchent tranquillement) puis par la mini-boutique, ce qu’on attend tous avec impatience, car Anne nous a donné l’eau à la bouche tout au long de la visite, en nous parlant de ses recettes.

Mention spéciale :

  • au pesto d’aneth, confite et finalement très douce, pesto que j’ai adoré dans mes pâtes mais aussi en tartines.
  • au pesto d’ail des ours, dont on connaissait peu le goût, alliacé bien sûr, mais assez doux aussi, et parfait avec les noisettes qui s’y trouvaient également !
  • au “achard”, mélange de tout petits légumes, traités comme des condiments, qu’on peut manger chaud ou froid, délicieux accompagnement de riz, et légèrement piquant, car contenant aussi un peu de piment
  • à la sauce tomate aux tomates jaunes, douces et sucrées.

Merci à Anne pour ce bon moment et ces partages !

Les Pots d’Anne à Franchesse.

www.potsdanne.com

11 réflexions au sujet de « Les “Pots d’Anne”, directement du jardin aux bocaux ! »

  1. indispensable pot d’Anne pour égayer les plats du quotidien et la garantie d’un apéro surprenant et saint, j’adore !!!

  2. Bonjour Anne.

    Merci pour ce partage tant visuel que gastronomique. Bravo aussi à Anne, la jardinière, de perpétrer un savoir faire tout en authenticité.

    Nicolas.

  3. Que de couleurs qui laissent présager d’une explosion de saveurs dans ces jolis pots ! Merci pour la découverte Anne 🙂

Vous me laisserez bien un commentaire ?!