Visitez une exploitation ! La ferme du Gazenas : du lait pour le Bleu des Causses

J’ai failli faire un bisou à une vache ! En tout cas elle, aurait bien aimé faire une p’tite léchouille à mon appareil photo… Chez Christian et Laurence Bessière, qui nous ont ouvert les portes de leur ferme pour nous montrer un petit bout de leur vie d’exploitants agricoles, elles étaient toutes assez curieuses, au point de se laisser caresser. Elles l’ont bien mérité car elles produisent du lait pour un fromage qu’on aime énormément, le Bleu des Causses !

Le bien-être animal est très important pour les Bessière. Ils veulent des animaux le moins stressés possible et cela passe par une forme de dressage, comme habituer les vaches aux humains et au contact (mais pas de coups de bâtons !), répondre à la voix. Elles ont bien sûr ici ces grosses brosses à dos qu’on voit de plus en plus souvent dans les reportages sur les fermes, et s’en servent avec plaisir ! Toutes choses importantes pour obtenir également plus de lait, on ne va pas s’en plaindre.

Nos hôtes ont décidé, en plus des scolaires, d’accueillir du public pour montrer leur travail, assister à la conduite du troupeau, à la traite des vaches et bien sûr vous permettre de déguster le fameux fromage fait à partir du lait de ces dernières.

Ici le lait part en totalité chez un « fromager » qu’on pourrait espérer être un indépendant, mais cela fait belle lurette que les grands groupes se partagent le gâteau.

Vous connaissez tous le Roquefort, le plus connu des fromages persillés, mais quid du Bleu des Causses ?

Pour obtenir l’AOC « Roquefort » créée en 1925, les fromages doivent être au lait de brebis, et être affinés dans une des 7 caves naturelles de Roquefort. Ce qui a alors écarté de l’AOC des caves devenues « bâtardes » après 1925, car situées en-dehors de la ville, ainsi que la confection des fromages au lait de vache.

Les producteurs de lait exclus se sont donc regroupés pour créer le Bleu de l’Aveyron appelé par la suite Bleu des Causses, confectionné de fait avec le « Penicillium Roqueforti », c’est-à-dire le même champignon que pour le Roquefort.

La version goûtée à la Ferme du Gazenas était un Bleu des Causses “Syndicat AOP” que nous avons tout simplement a-do-ré ! Et pas seulement par l’effet “on est à la ferme, on est dans l’ambiance !”, on l’a encore préféré à la maison !

Pour nous, je crois qu’il fera même concurrence avec le Vieux Berger, c’est dire… il est très fort en goût et en bleu, mais moins amer qu’un Roquefort et pas trop gras non plus. J’imagine que cela dépend aussi du temps d’affinage. On a appris qu’on peut faire fi des dates dans une certaine mesure (sinon de nos jours, tout est normé, hein ?), et le laisser un peu plus longtemps au frigo s’affiner davantage.

La dégustation de ce fromage a compté autant que la rencontre avec les gens qui en sont à la base, et cet apéritif très agréable pris avec Laurence et Christian pour découvrir le fruit de la traite de leurs vaches, nous a donné l’impression d’être chez des amis.

www.ferme-gazenas.com

Une réflexion au sujet de « Visitez une exploitation ! La ferme du Gazenas : du lait pour le Bleu des Causses »

  1. C’est formidableu……..Pourquoi allez “engraisser” le “capital” alors que le vrai est là,sans fioritures ni pub d’enfer…….mais au combien bon et convivial……………!!

Vous me laisserez bien un commentaire ?!