Pourquoi visiter le Château de Grignan et son village ?

Petite cité de la Drôme provençale, surplombée par un château à la façade plutôt spectaculaire, Grignan m’a parue charmante à plus d’un titre…

Le château 

Cette façade immense, claire, qu’on découvre après avoir passé un porche, par un beau ciel de septembre, ça impressionne, quand même ! Si en plus on est un tant soit peu sensible à la symétrie et aux grands volumes, voilà un beau terrain de jeu pour 1h30 de visite. Les pièces sont très grandes, bien meublées (je “retiens” l’idée d’un incroyable meuble à tiroirs et mini-colonnettes en marbre !), les plafonds souvent peints, qu’ils soient en bois ou en pierre. Le château de Grignan n’est pas de ceux où on suit à la queue-leu-leu les autres visiteurs pour s’arrêter derrière des cordes rouges, non, ici on respire, on peut même faire des moulinets avec les bras, on a de l’espace !

Je ne suis pas très empathique, mais j’imagine que l’âme de la Marquise de Sévigné qui a vécu ici doit planer encore entre les murs. En tout cas une expo où on est conduits un peu “manu-militari” par talkie-walkie, à peine posé le pied à l’étage (2 montées pour l’expo, je répète 2 !…), me permet de me trouver nez à nez avec elle, et je dois reconnaître qu’elle aussi, me fait forte impression !

La vue depuis la terrasse du château est inspirante, c’est d’ailleurs ce que je retiendrai de notre court séjour dans la Drôme : partout la vue est dégagée et donne à voir un sommet deci-delà.

Le village

Qu’est-ce qu’on fait après une visite comme celle-ci ? On va déjeuner ! On aura aussi eu l’occasion de dîner à Grignan. Deux adresses de restos à retenir : L’Epicurieux, pour ses ravioles, spécialités du coin, et Le Poème de Grignan, gastronomique excellent qui propose un menu déjeuner à 29€.

Les rues du village sont croquignolettes, et hors-saison, bercées d’une lumière et d’un calme que nous, citadins, recherchons avec avidité ! Au printemps, la balade des rosiers est une raison en soi de venir à Grignan : des dizaines de rosiers différents, étiquetés, doivent laisser au village une odeur…affolante !

Alors, château, restos et rosiers, que faudrait-il de plus ?! 😉

4 réflexions au sujet de « Pourquoi visiter le Château de Grignan et son village ? »

  1. Faire le moulin à vent dans un si joli château n’est pas donné à tout le monde………………..sauf Anne !!! Ça mis à part,très jolie balade fort bien résumée,claire,précise et sans lourdeurs,en allant toujours à l’essentiel….Anne ne change rien,et continu à nous régaler……………………..

  2. Sympathique village à plus d’un titre de ce village qui était une enclave septentrionale provençale en Dauphine (tout comme Allan, à côté de Montelimar). C’etait Une enclave de la Provence du Royaume de France, pas celle des Papes.Une autre excellente adresse : l’hotel Restaurant « Le clair de la Plume » aux chambres aménagées avec goût, à la cuisine délicieuse, et son magnifique jardin méditerranéen en annexe. Vous avez eu de la chance de pouvoir prendre des photos à l’interieur du château et de ne pas avoir trop de monde.

Vous me laisserez bien un commentaire ?!