Monter “planer” en haut du Puy-de-Dôme !

Ce volcan est le « spot » à la mode pour s’élancer en parapente et planer… comme je comprends les amateurs… non que je veuille m’essayer à cette discipline, les admirer m’a suffi ! Par “planer”, je parle plutôt de l’envie de monter encore et encore au sommet du Puy-de-Dôme, pour dominer le monde (tout du-moins Clermont-Ferrand !), profiter de la vue, du silence si apaisant et d’un immense bol d’air.

L’unique fois où je suis venue j’avais 7 ans, et c’est depuis un repère géographique aussi bien que sentimental. Enfin, en septembre nous nous sommes décidés par une belle journée un peu brumeuse à revenir. Vous pouvez emprunter le chemin des muletiers et accéder à pied au sommet en 2h, mais David et moi avons pris le train à crémaillère ouvert depuis 2012, qui nous a déposés à côté de l’antenne.

Hors-saison c’est un lieu époustouflant, nous y sommes restés 2h, empruntant tous les chemins de promenade accessibles là-haut et contemplant longuement les volcans voisins de la chaîne des Puys. Il y règne un mélange étonnant de nature battue par les vents, de technologie (antenne TV et bâtiment météo) et même d’histoire, avec le temple de Mercure (lisez Jean Anglade, vous en apprendrez plus qu’avec cette restauration un brin kitsch qu’il est en train de subir…).

Planer, être dans l’instant présent et rien d’autre, voilà une expérience à (re)vivre ! Je n’attendrai pas si longtemps pour revenir…

Le train vous emmène pour 13€/personne AR (avec une appli super bien faite, à écouter pendant ce temps).

www.panoramiquedesdomes.fr

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Muriel dit :

    Très bonne idée de balade au printemps …j’ai toujours admiré les adeptes du parapente ..moi je préfère le plancher des vaches mais je me prive c’est évident d’une vue extraordinaire sur cette région..MERCI Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UA-65179875-1