Une carte postale du haut du Puy-de-Dôme !

Ma chère amie,

Je t’écris depuis une des pentes de ce volcan vraisemblablement devenu un « spot » à la mode pour s’élancer et planer en parapente.

Non, je ne suis pas montée en haut du Puy-de-Dôme pour en faire, je n’en suis pas capable, et admirer ceux qui s’y risquent me suffit ! Je suis venue pour dominer le monde, rien de moins (tout du-moins Clermont-Ferrand !), profiter de la vue, du silence si apaisant et d’un immense bol d’air.

L’unique fois où je suis venue j’avais 7 ans, et c’est depuis, un repère géographique aussi bien que sentimental. Tu te souviens, j’ai fait ma fac à Clermont, et étonnamment, même si mes potes y montaient régulièrement à pied (par le chemin des muletiers, en 2hrs, je m’en souviens), pour se défouler, je ne les ai jamais accompagnés. Nous, avec David, avons pris le train à crémaillère ouvert depuis 2012, qui nous a déposés à côté de l’antenne.

Hors-saison comme maintenant, fin septembre, c’est un lieu époustouflant, nous sommes là depuis 2h, avons emprunté tous les chemins de promenade accessibles là-haut et contemplé longuement les volcans voisins de la chaîne des Puys. Il y règne un mélange étonnant de nature battue par les vents, de technologie (antenne TV et bâtiment météo) et même d’histoire, avec le temple de Mercure (relis Jean Anglade, tu en apprendras plus qu’avec cette restauration un brin kitsch qu’il est en train de subir…).

Planer, être dans l’instant présent et rien d’autre, voilà une expérience à (re)vivre ! Je n’attendrai pas si longtemps pour revenir…

Je t’embrasse.

www.panoramiquedesdomes.fr

(AR 13€/personne, à la date de l’article)

Une réflexion au sujet de « Une carte postale du haut du Puy-de-Dôme ! »

  1. Très bonne idée de balade au printemps …j’ai toujours admiré les adeptes du parapente ..moi je préfère le plancher des vaches mais je me prive c’est évident d’une vue extraordinaire sur cette région..MERCI Anne

Vous me laisserez bien un commentaire ?!