Le travail de Kelkin en photos, Street art city 3/3

Et voilà, ma série de 3 articles sur la Street art city s’achève, en photos, avec cette mise en avant du travail du jeune Kelkin (prononcez “Quelqu’un”).

Kelkin est habité par les labyrinthes ! De sa main gauche, sans hésitation, il trace des milliers de lignes, qui, comme par miracle, ne se croisent pas et constituent toujours des labyrinthes qu’on peut suivre. Il nous disait lors de la création en direct, que ça se faisait tout seul, il ne contrôle rien… c’est presque mystique ! 🙂

Un jeune homme bien sympathique, qui s’est empressé de me faire un dessin/dédicace sur le passeport qui est remis à chaque visiteur des lieux, et qu’on peut voir se remplir, au fur et à mesure des visites et rencontres avec les artistes.

Comme il était en résidence lors de notre passage, la Street art city a gardé trace de tout son univers…sur une façade, comme vu dans le 1er article, sur un bus et dans une chambre de l’Hôtel 128. Total look “Kelkin” !!

Il y avait également une exposition de 22 toiles sur le tarot divinatoire. J’ai été très amusée par le pantalon d’un des visiteurs…en accord avec le thème ! L’expo est en place pour toute cette saison 2018.

Et puis il y a eu, en direct, à partir… d’une vache blanche (ça change de la page du même nom), la création d’un labyrinthe ! J’aurais pu faire une vidéo, mais j’aime garder trace de chacune des étapes, d’autant qu’entre temps, nous visitions d’autres pièces. Il faut être contorsionniste pour travailler sur un tel support ! Voilà, je vous laisse en compagnie de Kelkin ! A bientôt, pour d’autres aventures ! 😉

 

2 thoughts on “Le travail de Kelkin en photos, Street art city 3/3”

  • Super interressant cet endroit insolite et Kelkin,c’est quelqu’un !! Merci Anne,on apprécie…….Á quand le prochain…??

  • oui très belles oeuvres monumentales en extérieur. Depuis notre première visite en 2016, nous sommes toujours très étonnés de ces oeuvres extérieures comme intérieures. Nous regretterons sans doute de ne pas avoir acheter une toile en 2016 vu les prix actuels, mais c’est l’Art qui gouverne et sans doute autre chose que gouverne les galiéristes.

Un commentaire me ferait super plaisir ! ;)

Partages
UA-65179875-1