Le Bistrot de Bacchus à Montpellier, un lieu vraiment généreux !

Constance, convivialité, amabilité, sincérité, bon et bien vivre, sont, entre autres choses les raisons qui nous font revenir régulièrement au Bistrot de Bacchus. Pas aussi souvent qu’on le voudrait, mais on a souvent à notre esprit une pensée pour ce restaurant qu’on adore !

Le sympathique et généreux chef qui reçoit ici, c’est Guillaume Despont. Il est bien sûr parfaitement à l’image de son resto, invitant les gens à venir déjeuner ou dîner au comptoir, histoire de le voir bosser et de tailler le bout de gras autour d’une excellente carte de vins (au demeurant, le Bistrot de Bacchus se trouvant pile en face de la mythique Cave des Arceaux, le contraire serait étonnant ! Qui plus est avec un nom pareil… Des vins au verre dès 3,50 €, ou des vins très chers, il y en a pour toutes les bourses).

Et même si je ne me suis jamais attablée à son comptoir, juste sous la grande ardoise truffée de petits mots de copains et de clients fidèles, j’apprécie l’idée qu’un chef aime à ce point montrer son travail et ses gestes.

Dans le nom du resto de Guillaume, le mot bistrot n’est pas un vain mot. Ce terme parfois galvaudé, prend ici tout son sens. Que mange-ton dans un bistrot ? Des plats canailles comme on dit maintenant, c’est-à-dire des plats populaires et conviviaux, qui ont fait leurs preuves.

Guillaume, attentionné, vous reçoit donc avec force andouille, hareng mariné, langue de veau sauce gribiche, poule au pot, pâté en croûte, tartare, cervelle, et crème brûlée, riz au lait ou tarte Tatin. Tout est fondant, riche, et donc parfois gras, mais il y a aussi beaucoup de légumes, et ils ne font pas que de la figuration !

Nos gros coups de cœur lors de nos récentes visites: l’os à moelle gratiné, à la fleur de sel, qu’on tartine sur du pain grillé, une sole forestière assortie de champignons qui ont presque le goût de viande, des ravioles aux truffes, copieuses sans être écœurantes, et pour David, après le bonheur de retrouver de l’os à moelle, d’énormes ris de veau, typiquement le genre de choses qu’il ne mangera jamais à la maison ! On peut aussi manger tout poisson, comme il a fait lors de notre récent repas : de beaux pavés de thon mi-cuit, avec une mousse au céleri, qui avaient suivi des sardines à l’escabèche en entrée, tandis que j’avais adoré ma petite salade de fines tranches de boudin à la mousse de rhubarbe. La créativité sait aussi trouver sa place dans un bistrot.

Une carte courte, qui change très souvent, un menu au déjeuner (en ce moment à 28 €), et le soir, un ticket qui monte plutôt aux alentours de 45 € mais les quantités sont vraiment généreuses, nul besoin peut-être alors, de prendre E/P/D…je dis ça…je ne dis rien ! 😉

E entre 7 et 12 €, P entre 19 et 29 € et D de 4 à 6€, mais tout cela varie pas mal en fonction des produits. (prix à la date de l’article)

Le bistrot de Bacchus

8 rue Marioge aux Arceaux (Montpellier)

09 500 800 54

www.bistrot-bacchus.com

3 réflexions au sujet de « Le Bistrot de Bacchus à Montpellier, un lieu vraiment généreux ! »

Vous me laisserez bien un commentaire ?!